Photos : Tous droits réservés Arboretum Al Gaulhia                                                                                  Mentions Légales

© 2018-2019 by Al Gaulhia. Proudly created with Wix.com                                                                  vos commentaires....

Les mammifères de l'arboretum

Les mammifères ne sont certainement pas les animaux les plus visibles sur l'arboretum, bien qu'ils soient les plus imposants et très présents...

renard roux.jpg
blaireau.jpg
ecureuil.jpg
Renard roux - cri
00:00 / 00:00
Blaireau - cri
00:00 / 00:00
Ecureuil - cri
00:00 / 00:00
chauve-souris arboretum al gaulhia

Le renard roux notamment s'invite dans les bois ou dans la prairie et se fait voir des visiteurs...

Le renard roux est le plus commun des renards. Il fréquente tous les biotopes : forêts, champs, marais, steppes... On le trouve même dans les villes où il vit en marge des humains.

Le renard roux vit en couple ou en petits groupes familiaux sur un territoire dont la superficie peut atteindre 300 à 400 hectares. En temps normal il préfère dormir à l'air libre. Lorsqu'il part en chasse, il pratique le mulotage pour capturer ses proies. Cette technique consiste à repérer sa proie à l'ouïe, puis à sauter à la verticale comme si les pattes étaient montées sur des ressorts, et à retomber avec les membres antérieurs sur la victime. Elle se pratique principalement dans les zones herbeuses sous lesquelles courent les galeries des rongeurs.

L'alimentation du renard roux se compose essentiellement de rongeurs (campagnols, mulots, écureuils, lapins...), d'amphibiens et de reptiles, d'oiseaux et d'insectes, mais il mange également des œufs, des baies, des fruits mûrs (cerises, prunes, pommes...), des champignons et des charognes.

Autre mammifère présent à Al Gaulhia, le blaireau... Bien que rarement observé, nous avons pu trouver des traces de lui très régulièrement.

Trapu et court sur patte, le blaireau est le plus gros mustélidé d’Europe. Il peut atteindre 70 cm de long (90 cm avec la queue, qui mesure 20 cm environ), pour 25 à 30 cm au garrot et pèse 12 kg en moyenne. II est très reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu'il porte sur son museau blanc. Il fait parti de la même famille que la loutre et la fouine. Mais à l’inverse de ces dernières, il est omnivore : il mange de tout , même si son repas préféré reste les vers de terre. 

Le blaireau est un animal nocturne et très sociable, la journée il reste caché avec sa famille dans son terrier, ce dernier étant un véritable château creusé à la force de ces puissantes pattes.

Très propre, pour faire ses besoins il se creuse des toilettes que l’on appelle « pots ». Aussi un terrier habité aura toujours quelques pots utilisés à proximité .

Passant d'arbres en arbres, l'écureuil ne se laisse pas souvent voir, mais les déchets des fruits à coques montrent sa présence à l'arboretum

Avec sa queue en panache, sa silhouette gracieuse et son agilité, l’Écureuil roux attire la sympathie. Strictement forestier et arboricole, l’Écureuil roux est le plus gros des rongeurs de ce type de milieux. C’est le seul écureuil autochtone présent en France.

Son pelage varie du roux, gris-brun, brun foncé au noir, mis à part le ventre qui est toujours blanc. En pelage d’hiver, ses oreilles portent un pinceau de poils bien visible et caractéristique.

Malgré son statut "d’espèce protégée" depuis plus d’une trentaine d’années, ses densités demeurent faibles excepté dans les habitats les plus favorables, dans les jardins à proximité des habitations, et dans certains parcs urbains.

Cet étrange animal nocturne complète, entre autres, la pluralité de ces mammifères. La chauve-souris nous frôlent lors de sa recherche de nourriture dans le parc à la tombée de la nuit...

Les chiroptères (Chiroptera), appelés couramment chauves-souris, sont un ordre de la classe des Mammalia, comptant plus d'un millier d'espèces, soit un cinquième des mammifères. 

Deux sous-ordres étaient classiquement admis : les Microchiroptères (avec 17 familles, de petite taille relative, capables d’écholocation) et les Mégachiroptères (avec 1 famille dont les fameuses roussettes sont 1 espèce, de grande taille relative).

L'écholocation n'est bien développée que chez les microchiroptères insectivores. Généralement actifs la nuit, ils peuvent se diriger dans l'obscurité en émettant des ultrasons dont ils captent la réflexion, écholocalisant ainsi leurs proies et les obstacles. Les mégachiroptères, quant à eux, se fient plus à leur vue et à leur odorat.

Les chiroptères sont les seuls mammifères doués du vol actif, à distinguer du vol plané que pratiquent les écureuils volants, par exemple. Ils se déplacent dans les airs grâce à une aile formée d'une membrane de peau entre le corps, les membres et les doigts. La plupart des espèces ne se posent qu'exceptionnellement au sol et s'y meuvent maladroitement. Ils se reposent en se suspendant aux aspérités par les griffes des orteils.

Dans les zones cultivées, habitées ou subissant la déforestation, de nombreuses espèces de chiroptères sont en forte régression ou ont localement disparu. Certaines font l'objet de plans de restauration ou bénéficient d'un statut de protection, notamment en France.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now